L'ascension du Mont-Blanc avec Maurice & Jean-Pierre en 2000 par Blogmontagne
. . .Bonjour chers visiteurs . . .   Nous voici déjà en décembre, l'année est passée très vite et nous allons aborder la période des fêtes... Blogmontagne ne vous souhaitera pas autre chose que la santé sans laquelle rien ne sera possible, il vous renouvelle sa confiance et son amitié. Merci à tous les visiteurs, les votants et ceux qui ne font que passer. . . . . . . . .   . . . . . . . . . A très bientôt

 * Sommaire *

Pour mieux comprendre ce blog...

En 2000, nous décidons dans le courant du printemps avec mon copain Maurice et quelques autres copains franc-comtois, de gravir le Mont-Blanc... Nous nous adressons au voyagiste spécialisé "Allibert trekking", nous avons entre temps, pris toutes les précautions en nous entraînant méthodiquement et par paliers jusqu'à cette fameuse semaine du 14 juillet 2000 date à laquelle nous fûmes parmi les nombreux chanceux à pouvoir gravir ce géant.  
Acceptez les cookies en haut de page, (lisez ce qui apparaît dans le bandeau gris, en haut de page et cliquez sur OK, mais ce n'est pas obligatoire) Par contre, ça vous permettra de voir la page entièrement. Merci à vous tous.
Ce blog peut être regardé par les tablettes et/ou les Smartphones,  (affichez la version web en bas d'écran sous Accueil... depuis ces appareils) mais sa présentation sera bien meilleure et plus détaillée avec un bon vieil ordinateur.

Voir tous les sujets de ce blog


Vous pouvez aussi vous abonner à ma chaîne YouTube depuis la photo médaillon dans la vidéo...
Passez cette vidéo YouTube en qualité 1080p pour la voir en plein écran avec la molette crantée..

Lire le récit de la préparation et de l'ascension...


    L'INTRO...




    Paccard et Balmat me montraient la voie... (photo ci-dessus) Mais de là à concrétiser, c'est une autre paire de manches. Je suis passé par bien des étapes, toutes aussi rocambolesques l'une que l'autre, pour enfin, lors d'un casse-croûte avec mon pote Maurice (on le retrouvera plus tard) se décider à le gravir ce sacré MONT-BLANC... Nous avions déjà l'un et l'autre pas mal d'expérience en la matière, mais !!! C'était un gros morceau qui se présentait à nous et comme nous sommes des gens prudents surtout avec la montagne , comme je le disais quelque part, " La montagne se gagne, elle mérite tout notre respect" nous devions choisir à la fois la méthode et la façon de s'y préparer